Hommage à Léonard de Vinci

Texte Serge Gleizes

Il a fait tellement de choses que ça en donne le tournis.  De la peinture, de la sculpture, de l’architecture, de l’urbanisme, il a organisé des fêtes, des bals, a dessiné un sous marin, un avion, une automobile… C’est à la mécanique que rend hommage l’œuvre de l’artiste néerlandais Theo Jansen (ci-dessous) exposée dans le cadre de l’exposition Créatures imaginaires… Et même s’il est mort à Amboise en 1519 dans les bras de François 1er, dit-on, et dont il fut le chouchou, ce passionné de la vie, cerveau fulgurant, bel homme, génie du millénaire, hyperactif et crevant… visionnaire de notre monde moderne, a vécu à Milan plus de vingt ans. Et évidemment il n’a pas chômé, puisqu’il a créé le système de navigation des canaux, peint le tableau de la Cène au réfectoire du couvent Santa Maria delle Grazie, le décor de la Sala delle Asse au château Sforza dont on fêtera la réouverture le 15 mai, et tant d’autres choses… C’est la raison pour laquelle la capitale lombarde lui consacre un florilège d’hommages jusqu’en janvier 2020 pour fêter les 500 ans de sa mort avec des expos, le monde merveilleux de la nature, pour montrer combien l’auteur de la Joconde y fut sensible, Leonardo enciclopedico contemporaneo, signé du Studio Azzuro pour rendre hommage à ses inventions mécaniques, réflexion sur La vierge à l’Enfant au Musée Poldi Pezzoli, mais aussi du théâtre au Piccolo Teatro Studio Melato avec Une interview  impossible, et des concerts de musique Renaissance dans plusieurs salles milanaises grâce à l’association La Cappella Musicale…

Du 20 février au 19 mai, Musée national des sciences et de la technologie, via San Vittore 21, Milan ; Renseignements sur www.yesmilano.it

 

« Strandbeest » oeuvre de l’artiste Theo Jansen siam∏MediaForce

Leonardo Madonna Litta San Pietroburgo Ermitage

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *