Les chinoiseries londoniennes de Liaigre

De l’extérieur, c’est une magnifique bâtisse victorienne qui a été classée, une ancienne banque située dans le quartier de Waterloo Place. A l’intérieur, des volumes splendides, des graphismes forts, des matières luxueuses, des éclairages sophistiqués, des couleurs poudrées, des murs en marbre orange d’origine qui ont été le fil conducteur de la transformation. Tel est L’Imperial Treasure, le nouveau restaurant chinois de la capitale londonienne dont l’architecture intérieure et la décoration ont été confiées au Studio Liaigre. Et tout particulièrement à Frauke Meyer,  Creative Director, qui a mixé avec sa sensibilité habituelle inspiration chinoise, architecture victorienne et style français.

Au rez-de-chaussée, salle à manger de 109 couverts, bar réalisé dans un seul bloc d’onyx,  espace de dégustation œnologique ; à l’étage, la mezzanine est répartie en trois salles à manger de 32 couverts. L’ensemble est magistral : six mètres de hauteur sous plafond, sols en marbre, panneaux en chêne brossé et en onyx, mobilier aux nuances grise et vert foncé et luminaires dessinés sur mesure. Si la rénovation s’est néanmoins faite par touches délicates, il ne reste rien du passé. Telle est la magie de Liaigre, réinventer un lieu sans gommer son âme. La carte est, of course, ultra raffinée, et propose, parmi ses délices, un canard laqué exceptionnel, histoire de faire de L’Imperial Treasure le nouveau rendez-vous chic et exotique de Londres.

 

www.imperialtreasure.com/uk

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *