L’art et la matière

La galerie new yorkaise Magen H Gallery, rend un hommage au sculpteur français Pierre Sabatier (1925-2003) avec une exposition et la publication d’un livre « Substance Material Matter ». L’homme a entretenu tout au long de sa carrière des liens affectifs, avec l’architecture et le Mouvement Moderne et voue une admiration à Le Corbusier. Jeune, Sabatier réalise avec ses amis de l’Atelier Charpentier et des Arts Décoratifs des fresques figuratives avant de se lancer, à partir des années 1950, dans la réalisation de céramiques et des mosaïques abstraites pour les murs et les façades d’immeuble. L’artiste délaisse cette technique pour le métal qui devient son matériau de prédilection, et la virtuosité avec laquelle il en explore les ressources contribue à sa renommée dès la fin des années 1960. Travaillant aussi bien l’acier, l’étain que le cuivre, Pierre Sabatier explore toutes les possibilités du métal, le domine sous toutes ses formes, il est ciselé, soudé, corrodé, brûlé, martelé, oxydé. Un rapport charnel, un véritable corps à corps avec la matière d’où découle la force expressive qui traverse l’ensemble de son oeuvre. L’artiste voit les choses en grand et accompli ses travaux gigantesques, à la main, déployant sur des centaines de mètres carrés ses réalisations, comme les portes sculptées au laser en acier et étain (60m2) pour le siège social Alcatel, Paris. Ces oeuvres sont pour l’essentiel murales mais il a aussi à son actif des tables, des lampes, des claustras d’une grande modernité. S’ajoute à son talent, celui d’alchimiste, Il a élaboré une technique de « fresque à l’acide » sur le métal, par réactions chimiques, les acides se repoussent ou s’attirent, se condensent ou se diffusent, s’absorbent ou s’entremêlent les uns aux autres. Leurs collisions provoquent de nouveaux effets, de nouvelles teintes, à l’image des phénomènes cosmiques. Un art brutaliste laisse place aussi à la poésieExposition « Une oeuvre de la matière » du 3 novembre au 4 décembre 2016.

www.magenxxcentury.com

Cosmos Aquitiane building La défense (Hauts de Seine) 1968
Cosmos Aquitiane building La défense (Hauts de Seine) 1968
Pierre Sabatier "Beauvais 1" lampe bronze 1980
Pierre Sabatier « Beauvais 1 » lampe bronze 1980
Domitille d'Orgeval Pierre Sabatier sculpteur Paris Éditions Norma 2011
Domitille d’Orgeval Pierre Sabatier sculpteur Paris Éditions Norma 2011
Fresque aux acides sur laiton
Fresque aux acides sur laiton
Pierre Sabatier "Mur Vivant" 1970 cuivre et laiton
Pierre Sabatier « Mur Vivant » 1970 cuivre et laiton
Pierre Sabatier Cosmos 68-05 set de cinq panneaux de la Tour d'Aquitaine La Défense (Hauts de Seine 1967)
Pierre Sabatier Cosmos 68-05 set de cinq panneaux de la Tour d’Aquitaine La Défense (Hauts de Seine 1967)
Le Kaléicycloscope Sculpture installation au Grand Palais à Paris en 1981 Aluminium
Le Kaléicycloscope Sculpture installation au Grand Palais à Paris en 1981 Aluminium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *