Le savoir-faire en héritage

Série de plats

Série de plats

Une femme de caratère, Hedwig Bollhagen (1907-2001) s’est imposée en pleine période du Bauhaus, elle fonde sa manufacture de céramique en 1934 HB-Werkstätten au nord de Berlin. Une entreprise qu’elle dirigea jusqu’à la fin de sa vie. Une reconnaissance de ses pairs, considérée comme l’un de sept meilleurs designers allemands. Sa passion l’a conduite a réalisé des centaines de formes et de décors qui obéissent à une philosophie, « mon but ce n’était pas de faire quelque chose à la mode, c’était de faire des pièces simples, fonctionnelles et intemporelles ». De la vaisselle, des vases, des coupes, des tasses etc…, des créations variées, réalisées en collaboration avec des artistes comme Gerhard Marcks,  Charles Crodel, Thomas Bogler et Werner Burri grâce auxquels l’artisanat devient de l’art . En 1937, lors de l’exposition universelle de Paris, son vase Forme 1047 remporte une médaille d’or. Aujourd’hui grâce à la reprise de la manufacture par de jeunes entrepreneurs, les artisans potier oeuvrent à nouveau dans les ateliers. Avec le savoir-faire et le geste précis du pinceau et la technique du « Ritzerei » (sgraffite), une étape délicate à réaliser, l’artisan dépose une fine couche d’argile noir (l’engobe) avant la première cuisson et l’émaillage ce qui lui permet de graver le décor sur l’objet et sa marque de fabrique. Chaque pièce est unique produite en série et elle passe en moyenne 40 à 60 fois entre les mains d’un artisan avant sa finition. Rien n’a changé et l’exigence est le maître mot, un bel hommage rendu à sa fondatrice. Certaines pièces sont enfin rééditées, au Bon Marché et à la boutique Maison M.

Hedwig-bollhagen.de Paris chez Maison M www.maisonm.com